Cuba Si France à la Fête de l’Huma 2012. Un grand cru !

Cette fois-ci la pluie nous a épargnés. Il a même fait chaud le samedi. Et notre stand n’a pas désempli. Une foule bigarrée s’y est empressée. De nombreuses personnalités comme Bernard Thibault, Pierre Laurent, André Chassaigne, Olivier Besancenot, Odette Terrade (Sénatrice PC sortante), Claude Lamblin (ex député-maire PC de Reims), Julien Lauprêtre ou Gérard Miller, Maxime Vivas ont tenu à nous rendre visite (voir diaporama). Une forme de reconnaissance en somme. Il faut dire qu’il est plutôt accueillant avec sa forme en U dessinant un patio qui permet au public de s’isoler du grouillement des avenues et de tranquillement se poser pour goûter aux réjouissances variées que nous lui proposons. Mais c’est la défense de la Révolution cubaine, la préservation de l’indépendance et de la pleine souveraineté de ce petit pays courageux, revendiquées par notre association, ainsi que la diversité de nos activités aux couleurs de Cuba qui font le succès du stand Cuba Si France.

La musique d’abord, avec Fabian et son groupe “Fabian y su Salsa Caliente” qui ont déchainé les amateurs de salsa et de rythmes afro-cubains. Avec Mildreys, superbe, au chant envoûtant, les passions se sont débridées. Tous les regards suivaient les ondulations voluptueuses de son corps qui accompagnaient les intonations incandescentes de sa voix puissante. Fascinant !

Au bar, les équipes se relayaient pour servir sans relâche les fameux mojitos de Cuba Si et autres cocktails cubains à une clientèle plutôt ardente qui s’agitait, excitée, tout le long du bar. Les clients avaient parfois le sang chaud, mais au bar on gardait son sang froid. Sans relâche du matin jusqu’au soir très tard, nos camarades se sont empressés !

En face, la boutique bien achalandée proposait un artisanat cubain éclectique. Casquettes et chapeaux se sont arrachés sous le soleil radieux de samedi mais t-shirts, statuettes et autres cartes postales ne furent pas en reste.

Cuba Linda, vidéo à l’appui, a mis en avant ses séjours à Cuba chez l’habitant, à la carte, individuels ou collectifs avec son best-seller, le fameux voyage “Sur les Traces de la Révolution” qui a suscité cette année encore un très vif intérêt.

Au fronton du stand, comme d’habitude, Charlie Hebdo était représenté par quelques uns de ses dessinateurs de presse prestigieux tels que Charb, Riss, Coco ou Tignous accompagnés de la charmante Valérie Manteau et du bouillonnant Docteur Patrick Pelloux. La foule se pressait autour d’eux pour échanger un bon mot ou attendre la dédicace humoristique qui immortalisera l’instant. Tout à côté, s’était installé notre Président d’Honneur et célèbre dessinateur de presse, Georges Wolinski, le cigare aux lèvres et un verre de mojito à portée de main. Le public agglutiné autour de lui s’arrachait sa fameuse affiche “Rien n’est trop beau pour la classe ouvrière” en espérant un dessin du maître pour une dédicace personnalisée. Lui, toujours aimable, un sourire narquois au coin de la bouche, après avoir obtenu le prénom de l’acquéreur, se lançait aussitôt dans la réalisation d’un dessin qui à chaque fois surprenait et comblait son destinataire. Alors Georges s’esclaffait, tout content de sa malice. Il était d’ailleurs très en verve. On peut le voir sur la vidéo, danser, à sa manière, une salsa… endiablée. (C’est un document !)

Jean Cormier, grand reporter et biographe du Che, présentait en avant-première son dernier livre “Docteur Che Guevara”, consacré à un aspect méconnu du Che, son projet de développement de la médecine par les plantes, peu coûteuse. En effet, c’est lui qui a créé la première ferme phytothérapique à Cuba en rassemblant des plantes médicinales venues du monde entier. Pour créer l’évènement, Jean Cormier était accompagné d’un des demi-frères du Che, Ramon et du peintre Frédéric Brandon. Le succès a été immédiat.
Tout près, l’artiste affichiste Mustapha Boutadjine présentait ses gravures du Che spécialement éditées pour Cuba Si France. Un travail de collage impressionnant qui force l’admiration et que beaucoup ont su apprécier.

Le samedi soir à 20h, revêtus de nos t-shirts blancs réclamant la libération des 5 anti-terroristes cubains injustement emprisonnés aux Etats-Unis depuis plus de 14 ans, nous avons eu l’honneur et la fierté d’accueillir sur scéne la délégation cubaine emmenée par notre ami l’Ambassadeur de Cuba en France, M. Orlando Requeiro Gual et composée de M. Angel Arzuaga (Vice-Chef du Département Idéologique du PC Cubain), d’Edelys Santana Cruz (Fonctionnaire du Département des Relations Internationales) et de Mme Olga Salanueva, épouse de René Gonzalez, un des 5 combattants anti-terroristes avec Gerardo, Antonio, Fernando et Ramon. Devant une foule dense, Olga, combattante acharnée d’une grande dignité, nous offrit un moment d’une rare émotion quand elle nous invita avec toute la force de sa conviction à poursuivre la lutte pour la libération de son mari et de ses compagnons innocents. Car s’écria-t-elle, seule une protestation internationale vigoureuse et persistante pourra faire plier le gouvernement des Etats-Unis. Un tonnerre d’applaudissements ponctua son exhortation.

Merci à tous les nombreux amis et camarades, connus ou inconnus, venus partager notre combat, discuter avec nous, chiner dans notre boutique, envisager un voyage à Cuba, s’offrir un mojito, un cuba libre, une cubanero ou un vieux rhum Havana Club après avoir danser une salsa revigorante, merci donc à vous, venus pour le plaisir et qui avez fait le succès de notre stand.

Mais Cuba Si France tient à exprimer sa reconnaissance et sa satisfaction à la bonne trentaine de bénévoles (voir le diaporama) qui ont pour la plupart, pendant plus d’une semaine, travaillé sans relâche et contribué à faire du stand de Cuba Si France un lieu exceptionnel d’accueil et de convivialité et par conséquent à son plein succès. Sans eux rien n’aurait pu être entrepris. Cuba Si France les remercie chaleureusement.

A l’année prochaine,

Michel Taupin
19.09.2012

Cuba Si France Fête Huma 2012

www.youtube.com
Ce Film-Diaporama presque sans parole, raconte en images et en musique les principaux moments à notr…

Die Kommentarfunktion ist geschlossen.